Dès que le Préfet a accordé le concours de la force publique, l’Huissier de Justice se rend sur place et procède à l’expulsion des occupants.

Si des biens sont restés dans les lieux, la personne expulsée a un mois pour les récupérer. A l’expiration de ce délai d’un mois, il ne les a pas récupérer il appartiendra au juge de l’Exécution de statuer sur leur sort.

A l’expiration du délai d’un mois à compter de l’expulsion, l’Huissier de Justice demande au juge de l’Exécution :

Le propriétaire reprendra pleinement possession des lieux qu’à l’issue de cette audience statuant sur le sort des meubles. Si le propriétaire souhaite recouvrer plus rapidement la jouissance de son bien il peut prendre à sa charge et frais de déménager les meubles chez un garde meuble (par exemple).